Retour

La majorité des résidents évacués sont de retour au Foyer Père-Guinard de Maniwaki

Cinq semaines après avoir été évacués en raison du risque d'inondations, 57 résidents du Foyer Père-Guinard de Maniwaki ont commencé à rentrer chez eux, mardi.

Il s'agit d'une opération qui dure deux jours en raison de la portée de l'évacuation. Certains résidents se sont rendus jusqu'à Buckingham pendant la période d'inondations et leur retour se fait progressivement. Plusieurs d'entre eux étaient donc bien heureux de rentrer chez eux.

Les cinq semaines d'évacuations ont permis à la direction du centre d'effectuer des travaux de rénovation comme de la peinture, mais aussi le réaménagement du troisième étage de l'édifice. Le foyer a éliminé l'unité de prothétique, une unité qui regroupait des patients atteints de la maladie d'Alzheimer.

Les changements apportés permettront aux patients d'avoir plus d'espace et une meilleure qualité de vie en ayant un plus grand accès au troisième étage. Cette décision, toutefois, ne fait pas que des heureux.

« Ils veulent faire un mode de vie pour que tout le monde soit ensemble et puis qu'il n'y a plus d'aile d'Alzheimer maintenant. Ils essayent de faire des changements, je ne sais pas jusqu'à quand ça va durer et si ça va fonctionner ou non, c'est un essai », a déclaré Lise Ryan, dont des proches résident au centre.

Pendant ce temps, plusieurs voix réclament un nouveau centre d'hébergement à l'extérieur de la zone inondable. Cela fait près d'une décennie que des gens de la communauté souhaitent avoir un nouveau foyer de soins à l'extérieur de cette zone, mais le gouvernement n'a toujours pas agi dans ce dossier.

D'après le reportage d'Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine