Retour

La médaille d'or pour Kingsbury, la fierté d'une grand-mère

En remportant la médaille d'or en ski acrobatique à l'épreuve des bosses en Corée, Mikaël Kingsbury, a rendu fier le Canada en entier. Ironiquement, la personne la plus fière au pays est peut-être la dernière à avoir appris la victoire du Québécois.

Un texte de Jonathan Jobin

Denise Thibaudeau, sa grand-mère maternelle, a regardé les épreuves de ski acrobatique, en différé, de chez elle, dans le secteur de Hull à Gatineau. « J'avais peur de ne pas me réveiller pour regarder sa performance en direct », dit Mme Thibaudeau avec un sourire dans la voix. Pour être certaine d'être à l'écoute, elle avait demandé à sa famille de lui téléphoner lundi matin. « Ma petite-fille m'a téléphoné », raconte la dame de 75 ans, qui a finalement regardé l'épreuve toute seule.

Denise Thibaudeau ne pourrait pas être plus fière de son petit-fils, qui a mis la main sur la seule décoration qui lui manquait en ski acrobatique après avoir terminé les Jeux de Sotchi au deuxième rang en 2014. « Je manque de mots pour décrire tout cela. Mikaël atteint tous ses rêves ! », poursuit Mme Thibaudeau qui affirme que toute la famille savait, dès son plus jeune âge, que Mikaël deviendrait champion olympique. « Il a appris à sauter avant de marcher. Il venait se promener à Hull et il grimpait sur des chaises en me demandant de l'attraper. »

Un baume sur des années difficiles

La victoire de Mikaël Kingsbury vient mettre un baume sur deux années difficiles pour MmeThibaudeau qui est atteinte d'un cancer des poumons de stade 4. Elle soutient qu'elle est toujours en vie grâce à un médecin qu'elle a rencontré par l'entremise de son petit-fils.

« Tout va bien depuis que je l'ai rencontré et c'est grâce à Mikaël. S'il n'avait pas été là, je n'aurais jamais rencontré ce pneumologue », ajoute Mme Thibaudeau.

Depuis quelques années, Mikaël Kingsbury vient en aide au système de santé en Outaouais. Il s'est notamment associé au Défi ski santé, au profit de la Fondation Santé Gatineau.

Cet engagement fait d'ailleurs aussi la fierté de sa grand-mère. « Mikaël est toujours resté lui-même. [Le succès] ne lui montera jamais à la tête, même s'il veut toujours gagner », affirme sa grand-mère qui est toutefois heureuse de mentionner qu'elle arrive à battre son petit-fils aux cartes.

Pour le reste, Denise Thibaudeau ne doute pas que Mikaël poursuivra sa carrière pour quatre autres années. « Il sera là pour aller chercher une autre médaille d'or en 2022. J'en suis convaincue. J'espère y être aussi », conclut-elle, avec énormément de fierté.

La réaction de Mikaeël Kingsbury à sa victoire

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine