Retour

La moitié des oeuvres réalisées par des femmes aux Hot Docs 2018

Pour célébrer ses 25 années d'existence, le Festival international du documentaire Hot Docs de Toronto annonce une édition 2018 qui fait une grande place aux femmes.

Un texte de Claudia Hébert

La sélection comprend 262 films provenant de 56 pays. La parité est atteinte cette année avec 50 % de ces oeuvres qui ont été réalisées par des femmes.

Le programme The Silence Breakers est notamment dédié à des femmes ayant brisé le silence; que ce soit dans des questions d’agressions sexuelles (Slut or Nut, The Diary of a Rape Trial), de harcèlement en ligne (Netizens) ou de féminisme (Yours in Sisterhood).

Le festival donne son coup d’envoi le 26 avril avec The Heat: A Kitchen (R)evolution, de la Torontoise Maya Gallus. Ce documentaire gastronomique nous fait découvrir le combat de sept femmes à la tête des cuisines d’établissements réputés; un milieu où être chef est encore souvent une chasse gardée masculine.

La programmation canadienne nous amène également dans le quotidien de nouvelles recrues des Forces armées canadiennes avec le film Première armes, de Jean-François Caissy.

Snowbirds, de Joannie Lafrenière, explore une communauté de retraités québécois qui se sont établis en Floride; et 1999, de Samara Grace Chadwick revient sur une vague de suicides ayant eu lieu à la fin des années 90 dans une petite ville du Nouveau-Brunswick.

Un événement spécial aura lieu à la Cinésphère, première salle de projection IMAX permanente au monde, inaugurée en 1971 et récemment rénovée. Les festivaliers pourront y voir gratuitement The Trolley, un film explorant l’évolution des services de transport public dans 34 pays à travers le monde.

Les billets pour Hot Docs 2018 sont en vente dès le 27 mars.

Les projections ayant lieu pendant la journée demeurent gratuites pour les étudiants et les aînés tout au long du festival.

Le 25e Festival de documentaire Hot Docs : du 26 avril au 6 mai 2018.

Plus d'articles