Retour

La montée de l’endettement chez les aînés au cœur d’une conférence à Ottawa

Des experts provenant de partout dans le monde se sont rassemblés à Ottawa, mardi, pour discuter de l’endettement croissant chez les aînés au Canada et à l’étranger.

La conférence, intitulée « Être endetté jusqu’à la tombe? L’endettement croissant des personnes âgées », s’est tenue à l’Université Carleton. Elle visait à faire le point sur les effets de l’endettement sur les aînés au Canada, aux Pays-Bas, au Portugal et aux États-Unis.

« Nous savions que le problème de l’endettement chez les personnes âgées était quelque chose qui traversait les frontières », a souligné le professeur de politiques publiques et d’administration Saul Schwartz, un des organisateurs de la conférence.

En 2012, 42,5 %, des gens âgés de 65 ans et plus avaient des dettes. Cela représente une augmentation de 55 % par rapport à 1999, selon les données de Statisque Canada.

Selon le professeur Schwartz, les hypothèques élevées, les divorces, la maladie et les cas de maltraitance chez les aînés font partie des facteurs qui mènent les personnes âgées à l’endettement.

« La prévalence de ces facteurs a augmenté, ce qui a amplifié les problèmes de dettes chez les aînés », précise-t-il.

Par ailleurs, les personnes âgées sont aussi de plus en plus nombreuses à contracter des dettes dans le but de venir en aide à leurs enfants d’âge adulte.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un drone filme la beauté de l'Australie





Concours!



Rabais de la semaine