Retour

La naloxone est accessible dans plus de 200 villes en Ontario

Le ministre de la Santé et des soins de longue durée de l'Ontario a annoncé qu'à la fin mars, plus de 28 000 trousses de naloxone avaient été distribuées gratuitement dans 1000 pharmacies de la province.

La naloxone est un médicament qui peut traiter temporairement une surdose aux opioïdes. Le produit est capable d'inverser en quelques minutes les effets ravageurs du puissant opiacé.

Le ministre Dr Eric Hoskins a confirmé que le gouvernement continuait à accroître l'accès à cet antidote dans plus de 200 villes de la province pour aider à réduire les décès liés aux opioïdes.

« Les programmes ontariens de distribution de naloxone sont un volet intégral de notre stratégie exhaustive visant à prévenir les surdoses d’opioïdes en donnant la priorité aux gens et aux patients », a déclaré par voie de communiqué le ministre Hoskins.

Puis, plus de 500 trousses de naloxone ont aussi été distribuées à des détenus à risque de faire une surdose de 10 établissements correctionnels provinciaux lors de leur libération. D'ici la fin du printemps 2017, l'ensemble de 16 établissements correctionnels provinciaux sera en mesure de distribuer des trousses de naloxone.

Dans un rapport rendu public en août 2015, le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies disait que le fentanyl a été reconnu comme responsable de 472 décès en Ontario de 2009 à 2013. Durant cette période, le nombre de victimes a presque doublé, passant de 63 morts en 2009 à 117 en 2013.

Depuis, la province a élargi l'accès aux médicaments pour traiter les surdoses d'opioïdes dans le cadre de sa stratégie pour prévenir la dépendance et les surdoses liées aux opioïdes.

Outre la distribution gratuite de naloxone dans des pharmacies de la province, le gouvernement a annoncé le retrait des opioïdes à concentration élevée du formulaire du Programme de médicaments de l'Ontario et des contrôles plus stricts sur la prescription et la distribution de timbres de fentanyl. Les patients doivent désormais retourner leurs timbres de fentanyl usagés à leur pharmacie avant de pouvoir en recevoir d'autres.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine