« Les cloches de l'enfer » (Hell's Bells) ont résonné à la Place TD à Ottawa, alors que le groupe AC/DC a brûlé les planches de la scène extérieure.

Plus de 30 000 personnes étaient attendues à ce premier spectacle offert depuis les grandes rénovations du stade.

Les admirateurs d'AC/DC se sont ennuyés du célèbre groupe rock, alors que le dernier spectacle dans la capitale nationale a eu lieu il y a six ans.

Pour l'occasion, le groupe en a fait voir de toutes les couleurs. Le public a pu voir des canons, des cloches et, bien sûr, des flammes.

Des gens sont venus de partout, même en famille. Certains ont fait plus de 800 km de route pour montrer à leurs enfants la magie que procure un tel spectacle. « Au secondaire c'était mon groupe préféré, je voulais qu'il ait [son fils] l'expérience d'un gros concert comme ça », explique un fanatique.

D'autres se sont même mariés avec l'air de chansons d'AC/DC. « Thunderstorm, c'était la chanson à mon mariage. C'est émouvant! » , raconte l'homme qui a officialisé ses vœux avec la musique du groupe australien.

Pour mener à bien ce spectacle, il aura fallu beaucoup de préparation, dont une soixantaine de travailleurs et des dizaines de camions pour transporter la scène. Cette dernière a été construite en 36 heures.

D'après les informations du journaliste Jérémie Bergeron

Plus d'articles

Commentaires