Retour

La planche à roulettes de plus en plus populaire à Gatineau

Le parc Central du quartier du Plateau, à Gatineau, accueille de plus en plus de passionnés de planche à roulettes.

Un texte d'Ismaël Sy

Nouvellement créée, l'Association de skateboard de Gatineau n'est assurément pas étrangère à l'engouement nouveau suscité par ce sport dans la région. En offrant des cours aux jeunes, elle souhaite mieux encadrer la pratique de la planche à roulettes afin de la faire grandir en Outaouais.

En participant à la création de l'Association, Jean-Philippe Roy, directeur des programmes, affirme avoir répondu à une forte demande de jeunes désireux de faire de la planche à roulettes.

« La première chose, c'est d'apprendre les sensations de descendre et monter, puis à cet âge-là, ça va quand même assez vite. Les enfants sont capables de suivre à 6 ans. À la fin de l'été, ils sont capables tout seuls », explique-t-il.

En offrant des cours de base pour pratiquer un sport qui peut parfois sembler dangereux, l'Association permet aux enfants d'apprendre en toute sécurité. Pour ce faire, M. Roy compte sur l'aide précieuse de plusieurs adolescents bénévoles.

« L'important, c'est vraiment de donner de la confiance, leur faire savoir qu'on est là », soutient Antoine Lamoureux, un jeune entraîneur de 14 ans.

Du matin au soir, tant et aussi longtemps que les nuages laissent place au soleil, le parc Central accueille des planchistes à roulettes de tous les âges. Le trafic généré par l'animation constante du parc oblige les jeunes à rester vigilants et à faire preuve de discipline.

« C'est sûr qu'on se fonce dedans, il y a des choses comme ça, mais on s'habitue et on apprend où aller et à attendre chacun son tour », lance Antoine Lamoureux, exprimant son souhait de voir d'autres endroits du genre être créés.

Plus de parcs demandés

Gatineau compte tout de même une quinzaine de parcs pour pratiquer le rouli-roulant, mais seulement un ou deux autres où les infrastructures et la qualité de l'asphalte sont d'aussi bonne qualité.

L'Association de skateboard de Gatineau souhaite que des parcs de la même envergure que celui du secteur du Plateau soient construits dans tous les secteurs de la ville.

Afin de poursuivre l'ascension de la planche en Outaouais, la priorité demeure la construction d'un complexe intérieur pour permettre aux jeunes de pratiquer leur sport à longueur d'année. Jean-Philippe Roy affirme que les discussions avec la Ville vont bon train, même s'il est encore trop tôt pour déterminer l'endroit où ce complexe serait érigé.

L'arrivée de la discipline aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020 devrait renforcer encore davantage la popularité du sport. Certains jeunes qui suivent les cours de planche à roulettes au parc Central se permettent de rêver de représenter le Canada aux Olympiques.

« J'aimerais ça faire des concours de skate pour voir de quoi je suis capable, montrer que je suis bonne », affirme Évelyne Soucy du haut de ses 11 ans.

Les cours de planche à roulettes pour les 5 à 12 ans continueront d'avoir lieu dans le secteur du Plateau, dès 9 h 30, tous les samedis, jusqu'à la fin de l'été.

Plus d'articles