Retour

La PPO demande l'aide du public pour élucider le vol dans une église

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) invite le public à fournir toute information permettant d'élucider le vol à l'église de Chute-à-Blondeau, survenu la semaine dernière.

Mario Gratton, porte-parole de la PPO, invite les gens à ne pas hésiter à les appeler pour divulguer un renseignement.

« Il y a des documents qui, malheureusement, étaient à l'intérieur du coffre-fort, dont les archives. Il y a un sceau de la paroisse et ces objets-là, on veut les retrouver. »

Un coffre-fort a été dérobé, dans la nuit de mardi à mercredi dernier à l'église de Saint-Joachim dans le petit village de l'Est ontarien. Les paroissiens demandent au coupable de garder l'argent, mais de rendre les documents plus que centenaire qu'il contenait.

C'est mercredi que Rachelle St-Denis-Lachaîne, une bénévole de la paroisse, a découvert que le coffre-fort avait été volé.

« J'étais réellement assommée, explique la bénévole. « J'ai appelé mon mari et j'ai appelé la police. »

Mme St-Denis-Lachaîne s'était rendue à l'église pour faire des photocopies quand elle a retrouvé une fenêtre et une porte ouverte.

Le ou les voleurs ont réussi à pénétrer dans l'église sans trop de difficulté.

Ils ont forcé une fenêtre avec un objet comme un tournevis, pour ensuite s'emparer du coffre-fort et déguerpir en empruntant cette porte donnant sur le stationnement de l'église.

La dame précise qu'il contenait approximativement 1000 $ en argent comptant, mais ce sont surtout les documents, qui y étaient déposés, qui ont de la valeur.

Selon un reportage de Denis Babin

Plus d'articles

Commentaires