Retour

La première ministre promet de faciliter l’homoparentalité

Kathleen Wynne veut rendre la loi qui encadre le droit d'être reconnu parent plus flexible pour les couples du même sexe.

En Ontario, tout membre d'un couple homosexuel qui ne donne pas naissance au bébé et qui désire être déclaré parent doit, soit adopter l'enfant, soit obtenir une déclaration de parenté de la part d'un tribunal.

La première ministre dit que cette règlementation est dépassée et qu'elle n'est pas représentative de la vision que se fait la société ontarienne d'une famille.

Elle promet de soumettre un projet de loi, dès septembre, qui garantira aux parent d'être reconnus comme tels, « qu'ils soient homosexuels ou hétérosexuels, et qu'ils aient eu recours à la procréation assistée ou non ».

Cette déclaration, prononcée aujourd'hui devant le groupe de défense des droits des gais EGALE, fait suite à un projet de loi privé déposé par la membre du NPD Cheri DiNovo en automne dernier, dans lequel elle affirmait qu'il n'était pas normal qu'un parent ait à adopter son propre enfant.

Kathleen Wynne a remercié la députée néo-démocrate et a promis de travailler avec elle pour l'écriture du texte.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine