Retour

La réforme des évaluations environnementales ne s'appliquera pas à Chalk River

La réforme du processus d'évaluation environnementale proposée par le gouvernement Trudeau ne s'appliquera pas au projet de dépotoir de déchets nucléaires de Chalk River, a confirmé le bureau du ministre fédéral des Ressources naturelles, Jim Carr, mardi.

Le projet soumis à la Commission canadienne de sûreté nucléaire est évalué en vertu de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale, modifiée en 2012 par le gouvernement de Stephen Harper.

Il prévoit l'aménagement d'un site à proximité de la rivière des Outaouais, sur le terrain des Laboratoires de Chalk River, pour y entreposer les déchets nucléaires antérieurs et ceux qui seront produits à l'avenir.

Il s'agirait d'une majorité de déchets à faible radioactivité et d'une petite quantité de déchets d'intensité radioactive moyenne, selon les documents fournis par Laboratoires nucléaires canadiens, une entreprise privée en charge du projet.

La chef du Bloc québécois, Martine Ouellet, dénonce la proximité du dépotoir de la rivière des Outaouais, une source d'eau potable pour de nombreux citoyens du Québec.

Elle fait écho aux groupes environnementaux, comme le Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais (CREDDO) et les Sentinelles de la rivière des Outaouais, qui craignent une contamination des eaux et se demandent si le processus d'évaluation environnementale actuel est assez rigoureux.

Questionné à ce sujet, le ministre Jim Carr a renvoyé la balle au ministère de l'Environnement et du Changement climatique tout en rappelant que son gouvernement veut rebâtir la confiance des citoyens dans les évaluations environnementales.

« La confiance du public est absolument indispensable et nous voulons la restaurer en modernisant l'Office national de l'énergie (ONE), en réformant l'Agence canadienne d'évaluation environnementale, la Loi sur la protection des eaux navigables et la Loi sur les pêches », a-t-il affirmé.

Plus d'articles

Commentaires