Henry Burris se retire au sommet de sa gloire. Il quitte la Ligue canadienne de football (LCF) deux mois après avoir remporté la Coupe Grey, la troisième de sa carrière. À 41 ans, il veut maintenant consacrer plus de temps à sa famille.

« Je sais qu'en voyant mes coéquipiers sauter sur le terrain au début de l'année, ce sera difficile », a mentionné Burris en annonçant qu'il accrochait ses crampons.

Il reconnaît avoir l'impression que la saison 2016 serait la dernière de sa carrière; les plaqués devenant de plus en plus difficiles à prendre.

« Mais à ce moment-ci, il n'y a qu'une seule équipe avec qui je veux être », a-t-il indiqué, en pointant vers sa femme et ses deux fils.

Burris étudie les possibilités pour son après-carrière à ce moment-ci. Il pourrait se joindre à l'administration d'une équipe universitaire ou encore poursuivre sa carrière médiatique.

Et si le Rouge et Noir avait besoin de lui en 2017? « L'équipe est entre bonnes mains avec Trevor Harris et les autres quarts-arrières », a-t-il mentionné, en repoussant du revers de la main la possibilité pour lui d'effectuer un retour au jeu.

Le quart-arrière aura joué 17 saisons dans la LCF pour quatre formations différentes.

Il a fait partie du Rouge et Noir d'Ottawa depuis ses débuts en 2013. Il a aussi porté le chandail des Tiger-Cats de Hamilton, des Stampeders de Calgary et des Roughriders de la Saskatchewan.

Se retirer au sommet

Burris n'aurait pas pu rêver d'un meilleur scénario pour accrocher ses crampons. Personne ne croyait aux chances du Rouge et Noir de battre les puissants Stampeders en finale de la LCF, le 27 novembre à Toronto.

Le quart avait même quitté brièvement la période d'échauffement, blessé au genou. Puis il s'était mis au travail, en disséquant la défense albertaine pour inscrire lui-même le premier touché du Rouge et Noir.

Une remontée de Calgary avait fait durer le plaisir pour Burris, qui avait dû montrer encore une fois la puissance de son bras en prolongation. Sa passe à Ernest Jackson pour le majeur avait scellé l'issue de la rencontre.

Cette victoire de 39-33 a couronné la carrière légendaire du quart-arrière, qui a été nommé joueur par excellence de la Coupe Grey 2016.

Burris quitte le football canadien au troisième rang de l'histoire pour le plus grand nombre de verges dans sa carrière, avec 63 227, derrière Anthony Calvillo et Damon Allen.

Il vient également en troisième position (374) pour le nombre de touchés. Enfin, il a été nommé joueur par excellence de la LCF à deux reprises.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine