Retour

La saison du Rouge et Noir démarre dans l'enthousiasme

Le camp d'entraînement du Rouge et Noir d'Ottawa s'est ouvert dimanche matin avec 85 joueurs sur le terrain. Ils tenteront d'impressionner les dirigeants au cours des prochaines semaines pour se tailler un poste avec l'équipe.

Première séance d'entraînement, première chance de se démarquer. Les joueurs du Rouge et Noir d'Ottawa avaient hâte de se retrouver sur le terrain pour amorcer la saison 2018.

« Ce matin, les gars étaient dehors 20 minutes d'avance, les meetings sont d'avance. C'est la première journée du camp, les gars sont en forme, on arrive d'un break », a fait remarquer Jason Lauzon-Séguin, garde pour le Rouge et Noir.

Les entraîneurs ont demandé une présence énergique à leurs joueurs, qui ont répondu à l'appel avec enthousiasme. Au point où certains d'entre eux peinaient à se tenir debout après la séance d'entraînement de plus de trois heures.

« À chaque année, je me dis, peut-être que je suis rendu assez bon et que ça va être facile. C'est un wake up call à chaque fois la première journée », a témoigné le maraudeur Antoine Pruneau, confortablement assis sur la surface artificielle du terrain.

Parmi les nouveaux visages présents, deux anciens membres des Alouettes de Montréal contribuent à un changement de direction en défense : le coordonnateur défensif Noel Thorpe et le vétéran de 11 saisons dans la Ligue canadienne de football (LCF), le secondeur Kyries Hebert.

À 37 ans, Hebert avoue avoir ressenti quelques papillons avant de sauter sur le terrain ce matin. « C'est toujours plaisant de se débarrasser de sa nervosité. Le niveau d'excitation est toujours le même la première journée », a-t-il dit.

Une défense prometteuse

Hebert a amorcé sa carrière dans la LCF avec les défunts Renegades d'Ottawa en 2004. Il est le dernier représentant encore actif de cette franchise.

Son expérience et sa prestance impressionnent déjà ses coéquipiers, dont le quart-arrière numéro du Rouge et Noir, Trevor Harris.

« Il court avec le ballon, il est vocal sur le terrain, il donne vraiment le ton à la défense. Je ne pense pas que nous avons eu un tel meneur à sa position. Je n'ai jamais vu un groupe de demi défensifs aussi talentueux », a noté Harris.

Cette défense qui aura pour mission de créer des revirements pendant les matchs et d'insuffler de l'énergie au reste du club.

« Ça serait le fun qu'ici, on impose une culture défensive puis que ça devienne le trademark de notre équipe », a soulevé Pruneau qui en est à sa cinquième saison avec le Rouge et Noir.

Même avec les émotions et l'épuisement du premier entraînement, les joueurs ne peuvent s'empêcher de fixer des objectifs élevés pour la nouvelle saison qui prend son envol.

Avec les informations de Kim Vallière

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine