Retour

La santé au coeur des priorités d'Andrea Horwath pour l'Est ontarien

La cheffe du Nouveau Parti démocratique (NPD) de l'Ontario, Andrea Horwath, faisait dimanche matin son premier arrêt à Ottawa depuis le début de la campagne électorale. La santé est au coeur des priorités qu'elle a présentées pour l'Est ontarien.

Un texte de Dereck Doherty

Devant une foule d'une centaine de partisans, l'aspirante première ministre a dit vouloir augmenter le nombre d'heures consacrées à chaque patient dans les établissements de soins de longue durée de la région. Elle souhaite aussi réduire le ratio entre les patients et les intervenants.

Andrea Horwath croit que son parti amènerait « l'humanité, la qualité de vie et la dignité » nécessaires à une population en santé.

Mme Horwath a aussi réitéré ses engagements d'investir, à l'échelle provinciale, 300 millions de dollars pour les soins à domicile afin de réduire les temps d'attente. Le parti promet aussi de subventionner la moitié des coûts de transport collectif et de réduire de 30 % les factures d'électricité.

Pour le candidat néo-démocrate dans la circonscription d'Ottawa-Centre, Joel Harden, la priorité est de rendre des services dans les deux langues officielles. « J'entends plusieurs familles de l'Est ontarien dire que c'est difficile d'avoir des services en français en région, notamment dans les hôpitaux », affirme-t-il.

La militante du NPD Margreit Parry indique pour sa part que les priorités pour l'Est ontarien doivent être « le transport en commun et l'amélioration de la qualité des soins de santé offerts aux personnes âgées et aux familles ».

En finir avec « l'arnaque à la pompe »

À 18 jours de l'élection générale en Ontario, Andrea Horwath promet aussi d'en « finir avec l'arnaque à la pompe ». Elle dit vouloir s'inspirer de ce qui se fait dans d'autres juridictions pour que les consommateurs « cessent d'avoir des surprises à la pompe avant un long congé ».

Finalement, le NPD provincial promet de créer des emplois « bien rémunérés » dans l'Est ontarien au moyen d'une stratégie de « grappes industrielles qui mettent en valeur les atouts spécifiques à chaque région ».

Libéraux et progressistes-conservateurs

De son côté, la leader libérale, Kathleen Wynne, était à Mississauga en début de journée, dimanche. Elle se trouvera à Scarborough en fin de journée.

Pour sa part, le chef progressiste-conservateur, Doug Ford, passe la journée à North York, où il participera notamment à des célébrations dans le cadre du mois du patrimoine asiatique.

Plus d'articles