Retour

La sécurité renforcée pour les célébrations du 1er juillet à Ottawa

Le maire Jim Watson a réaffirmé, vendredi, qu'Ottawa est une ville sécuritaire et que toutes les mesures nécessaires pour minimiser les risques d'un attentat seront prises en vue des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération sur la colline du Parlement.

En après-midi, le premier magistrat a fait le point sur les dispositifs d'urgence pour les fêtes du 1er juillet, en compagnie du chef du Service de police d'Ottawa, Charles Bordeleau, et du directeur général des Services de protection, Anthony Di Monte.

M. Watson a estimé qu'environ 500 000 personnes se rassembleront sur la colline cette année. Par le passé, quelque 350 000 personnes ont participé aux activités du 1er juillet.

« On aime la liberté de visiter les édifices comme le parlement, mais en même temps, dans le monde qu’on habite, c’est vraiment important de prendre des précautions sécuritaires pour protéger tous les résidents et les visiteurs », a mentionné M. Watson.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC), la Police provinciale de l’Ontario (PPO), le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) et le Service de police d’Ottawa (SPO) seront mobilisés.

Le chef Bordeleau a fait savoir qu’il y aura une augmentation des effectifs policiers cette année et une présence accrue des agents dans les rues.

« On travaille avec nos partenaires au fédéral et avec les services de renseignement pour s’assurer que nous avons les informations nécessaires pour modifier nos plans et pour envoyer nos ressources là où il se doit », a-t-il expliqué.

MM. Bordeleau et Watson, sans être alarmants, ont demandé aux citoyens d'être aux aguets et de signaler aux autorités tout comportement qui semble suspect.

Le chef Bordeleau a rappelé que la menace terroriste est considérée comme « moyenne » au Canada. Néanmoins, il a souligné qu'aucune information ne laisse entendre qu'une menace directe plane sur les festivités.

Les visiteurs devront se soumettre à un processus de contrôle et à une fouille de leurs effets personnels avant de se rendre sur la colline du Parlement.

Plusieurs rues seront fermées, dont la rue Wellington, qui fermera plus tôt que par les années passées. Les détails des fermetures de rues seront connus au cours des prochaines semaines.

Plus d'articles

Commentaires