Retour

La STO absente de Twitter : « pas normal », dit Gilles Carpentier

OC Transpo est sur Twitter. Les sociétés de transport de Laval et de Montréal, de même que la Commission de transport de Toronto aussi. Mais ce n'est pas le cas de la Société de transport de l'Outaouais (STO), ce que ne comprend pas le président de son conseil d'administration.

Un texte de Jean-Sébastien Marier

« En 2015, je ne trouve pas ça normal que la STO ne soit pas inscrite sur Twitter », lance Gilles Carpentier, « et c'est un objectif que je vais vouloir pousser. »

M. Carpentier entend d'ailleurs « mettre un petit peu de pression » sur la direction du transporteur public pour que la situation change, sans toutefois donner d'échéancier.

Il faut des ressources, explique la directrice générale

Forcée de prendre la balle au bond, la directrice générale de la STO, Line Thiffeault, explique qu'il ne suffit pas pour son organisme de s'inscrire sur Twitter.

« On a besoin des ressources, entretenir ce volet-là », note-t-elle. « On a des choix à faire dans une entreprise en terme de priorisation. »

Gilles Carpentier ajoute pour sa part que la STO n'a qu'une petite équipe et que celle-ci gère déjà de nombreux outils. Le transporteur public est notamment présent sur Facebook.

Plus d'articles

Commentaires