Les autobus de la Société de transport de l'Outaouais (STO) ont cessé de traverser la rivière des Outaouais peu après midi et ce, pour le reste de la journée du 1er juillet. Le transporteur demande aux usagers de s'arrêter dans le secteur de Hull et de traverser le pont du Portage à pied.

Quant aux usagers qui veulent rentrer à la maison, ils doivent se rendre à l'arrêt Hôtel-de-Ville/Portage. Après 22 h, les lignes 67 et 400 seront accessibles devant le Musée canadien de l'histoire.

Cette situation a fait de nombreux mécontents parmi les Gatinois, qui ont dénoncé un manque d'organisation de la société de transport.

L'horaire du dimanche est en vigueur. En matinée, plusieurs autobus, en provenance du secteur d'Aylmer notamment, étaient bondés, laissant sur le trottoir plusieurs dizaines d'usagers.

Les déplacements vers le centre-ville d'Ottawa, où se déroulent les festivités du 150e anniversaire de la Confédération, demeurent difficiles en raison de la foule et des nombreuses fermetures de rues.

De son côté, OC Transpo demande aussi à ses usagers de faire preuve de patience. Plusieurs autobus en provenance du secteur d'Orléans étaient pleins en direction du centre-ville. Des retards sont notés sur l'ensemble du réseau.

Des dizaines de voyages ont été ajoutés sur les lignes qui sont en opération normalement selon l'horaire du dimanche.

Les cyclistes qui se rendent rue Wellington doivent composer avec une foule dense, ce qui ralentit leurs déplacements. Patrimoine canadien et la Commission de la capitale nationale ont installé des supports à vélos près du parc Major's Hill afin de faciliter les déplacements.

Plusieurs rues demeurent fermées au centre-ville d'Ottawa.

OC Transpo a décliné la demande d'entrevue de Radio-Canada, alors que la STO n'y a pas encore répondu.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine