Retour

La suspension de l'implantation des boîtes communautaires reçoit un accueil partagé dans la région

La suspension de l'implantation de boîtes postales communautaires par Postes Canada suscite beaucoup de réactions. Bien des citoyens espèrent retrouver la livraison de leur courrier à domicile, mais d'autres sont plutôt satisfaits du nouveau service.

Les boîtes postales communautaires font déjà partie du paysage urbain dans certains quartiers de la région de la capitale nationale. Depuis lundi, elles desservent 46 000 adresses de plus à Ottawa.

L'une de ces adresses est celle de Denis Bruneau. Ce dernier croit cependant que la suspension annoncée par Postes Canada arrive trop tard.

« Si les autres ont leur courrier à la maison, j'aimerais l'avoir moi aussi. Mais si tout le monde est obligé et si c'est pour dépenser moins d'argent, alors là je suis en accord avec ça », explique-t-il.

Dans un quartier récent du secteur d'Aylmer, visité par ICI Radio-Canada, les boîtes postales communautaires sont en place depuis un an et les résidents n'ont jamais reçu leur courrier à la porte.

« Ça va super bien, il n'y a pas de différence vraiment avec avant. Le courrier arrive toujours, c'est aussi facile vu que c'est à côté de la porte », estime Anne-Marie Lauzon, une résidente.

Cette dernière ajoute que le fait de vivre en appartement facilite aussi son adaptation. Elle craint cependant que cela soit plus difficile pour les personnes âgées, qui vivent dans des maisons.

Pour rappel, le premier ministre désigné Justin Trudeau avait pris l'engagement au cours de la campagne électorale de maintenir la livraison du courrier à domicile.

D'après un reportage de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires