Retour

La victoire de Denis Shapovalov fait réagir dans la région de la capitale nationale

La victoire de Denis Shapovalov à la Coupe Rogers contre Rafael Nadal jeudi soir fait jaser dans la région de la capitale nationale.

L’Ontarien de 18 ans a battu le 2e joueur mondial en trois manches de 3-6, 6-4 et 7-6 (7/4). Shapovalov est ainsi devenu le plus jeune joueur de l’histoire à atteindre les quarts de finale d’un tournoi Master 1000 de l’ATP, qui existent depuis 27 ans.

Le jeune homme est classé 143e joueur mondial, il pourrait faire partie des 100 meilleurs au monde dès lundi en fonction des résultats des autres joueurs.

Le Torontois a passé beaucoup de temps à Gatineau et à Ottawa au cours de la dernière année. D’abord, il a participé avec le Canada à la Coupe Davis contre la Grande-Bretagne au début du mois de février à Ottawa. Il avait alors fait la manchette pour avoir envoyé la balle au visage de l’arbitre en chef, Arnaud Gabas, en signe de frustration. L’arbitre a eu besoin d’une intervention chirurgicale et le Canada avait été disqualifié.

Un événement qui a eu une influence positive sur sa carrière, selon l’entraîneur à Tennis Outaouais performance, Pierre-Luc Tessier.

« C’est dommage à dire, mais pour sa carrière ça été très bénéfique, je pense. Ça lui a fait prendre un coup de maturité en l’espace d’un instant. C’est ce qu’on disait quand il est venu ici au Challenger cet été, il avait une prestance qu’il n’avait pas avant, un calme qu’il n’avait pas avant. C’est un événement marquant pour sa carrière et ça va l’aider pour les années qui s’en viennent, c’est sûr et certain », a-t-il estimé.

Shapovalov s’est repris de belle façon quelques semaines plus tard en remportant le tournoi Futures de Gatineau et le Challenger de Gatineau. M. Tessier, croit que les chances sont minces de le revoir participer à ces tournois.

« C’est des tournois de formation, des tournois où on découvre des vedettes montantes. Quand on voit un Canadien qui arrive dans nos tournois et qui gagne les deux, on espère, et c’est plate à dire, de ne pas le revoir. On espère qu’il continue à monter, de progresser et finir dans les meilleurs au monde. Avec ce qu’il vient de réaliser, on va le voir beaucoup moins au cours des prochaines semaines », a-t-il affirmé.

La progression de Shapovalov est fulgurante. Depuis quelques années, il se positionne pour devenir une vedette du tennis canadien. En 2015, il a remporté le US Open junior en double. L’année suivante, il a remporté le tournoi junior de Wimbeldon.

Selon Mathieu Toupin, coprésident des Internationaux de Tennis de Gatineau, la performance de Shapovalov inspirera la relève.

« De voir un Shapovalov qui vient dans ta cour à Gatineau gagner un Challenger, mais qui après ça est sur le Central, qui fait une prestation comme il a fait hier. Moi, ce matin la première chose que j'ai faite quand [j'ai accueilli les jeunes] au déjeuner, j'ai mis mon téléphone sur la table et j'ai parti le vidéo. Ils ont vu le dernier point, ils ont vu Shapovalov embrasser le sol. C'est sûr que ça part une journée du bon pied, disons », a-t-il mentionné.

Avec les informations de Kim Vallière

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine