Retour

La Ville d'Ottawa assouplit ses règles pour certains sinistrés

Les propriétaires riverains à Ottawa qui ont perdu leur maison lors de la crue printanière historique pourraient bénéficier de nouvelles règles pour reconstruire leur résidence plus facilement.

Plus de 340 résidences ont été touchées à Ottawa lors des inondations du printemps dernier. Du lot, plusieurs doivent être démolies.

Le Comité d'urbanisme de la Ville d'Ottawa a adopté, mardi, des changements qui devraient simplifier la vie à leurs propriétaires.

À Ottawa, contrairement aux règles québécoises, les propriétaires de résidences dans les zones inondables bénéficient d'un droit acquis de reconstruction s'ils le désirent.

Mais ce droit de reconstruction en zone inondable est assorti de conditions. Le propriétaire doit rebâtir sa maison au même endroit, selon la même architecture et les mêmes dimensions.

Tout changement à cette règle doit faire l'objet d'une dérogation et être approuvé par le conseil municipal.

L'amendement présenté au Comité d'urbanisme permettrait aux propriétaires sinistrés de construire leur nouvelle maison sur un point plus élevé du terrain.

Il leur donnerait également le droit de hausser la fondation de la propriété, afin de se prémunir contre d'autres inondations.

Tout cela, sans avoir à passer par le lourd et coûteux processus de dérogation municipale, souligne le conseiller du quartier Cumberland, Steven Blais, qui compte plus d'une vingtaine de sinistrés dans son secteur.

« Tu dois payer beaucoup de dollars pour les applications [faire appel] peut-être à un avocat, à un planificateur professionnel », explique le conseiller Blais. « Maintenant, on te donne le droit d'élever ta maison, sans ce processus, pour diminuer un peu le stress et la bureaucratie. »

Ces changements aux règlements d'urbanisme pourraient être adoptés au conseil municipal mercredi.

Avec les informations du journaliste Stéphane Leclerc

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine