Retour

La Ville d'Ottawa congédie 3 employés d'un centre de soins de longue durée

Trois employés d'un établissement de soins de longue durée géré par la Ville d'Ottawa ont perdu leur emploi, à la suite de quatre incidents de violence verbale à l'endroit d'un bénéficiaire.

Les incidents se sont produits au Centre de santé de longue durée Peter D. Clark à la fin du mois d'août et au début de ce mois-ci. La famille du résident a contacté le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, qui a ensuite prévenu la Municipalité.

Dans une note de service envoyée jeudi aux membres du conseil municipal, la directrice générale des Services sociaux et communautaires, Janice Burelle, explique que l'employé en cause a été congédié, de même que deux de ses collègues qui ne l'ont pas dénoncé alors qu'ils étaient au fait des événements.

« Une caméra vidéo installée dans la chambre du résident a capté des enregistrements audio documentant les abus verbaux perpétrés par l'employé », souligne-t-elle. « Les paroles enregistrées sur vidéo sont troublantes et offensantes. »

Mme Burelle indique que le Service de police d'Ottawa a aussi été saisi du dossier. Elle ajoute que la Ville d'Ottawa collabore avec les policiers et avec le ministère.

« Je suis profondément désolée que ce résident ait été l'objet de violence verbale dans un de nos foyers », écrit Mme Burelle. « La sécurité et le mieux-être de tous nos résidents sont et demeurent notre priorité numéro un. »

La Municipalité enquête également sur un autre employé qui aurait omis de donner leurs médicaments aux résidents.

Ce ne sont pas les premiers incidents du genre dans les établissements de soins de longue durée municipaux. La Ville d'Ottawa a été rappelée à l'ordre par le ministère de la Santé et des Services sociaux, cet été, à la suite de plaintes de maltraitance.

Autre enquête indépendante

Dans sa note de service, Mme Burelle informe les élus municipaux qu'elle est à la recherche d'un expert indépendant afin d'effectuer un examen des quatre foyers de soins de longue durée gérés par la Municipalité.

Elle rappelle également que la Municipalité a rehaussé la formation des employés. Ceux-ci doivent compléter d'ici décembre une formation complémentaire sur la Politique de prévention de la maltraitance de la Ville d'Ottawa.

Mme Burelle encourage également les proches des bénéficiaires résidant dans les foyers de soins de longue durée municipaux à contacter la direction des établissements s'ils soupçonnent des cas de mauvais traitements.

Plus d'articles

Commentaires