Retour

La Ville d'Ottawa remercie trois employés de foyers de longue durée municipaux

Trois employés d'un foyer de soins de longue durée géré par la Ville d'Ottawa ont perdu leur emploi, à la suite de quatre incidents de violence verbale à l'endroit d'un bénéficiaire.

Dans une note aux conseillers municipaux, le directeur général de la Ville d'Ottawa, Steve Kanellakos, rappelle que tout abus envers les bénéficiaires, qu'il soit physique ou verbal, est inacceptable.

La Ville d'Ottawa a été rappelée à l'ordre par le ministère de la Santé cet été, à la suite de plusieurs incidents de violence envers certains bénéficiaires.

M. Kanellakos explique que la Municipalité a agi rapidement après avoir été informée des nouveaux incidents.

Les faits

Le 26 septembre 2017, la famille d'un des résidents, dans un foyer de soins de longue durée géré par la Ville, a informé le ministère de la Santé et des soins de longue durée que le bénéficiaire avait subi à quatre reprises de la violence verbale de la part d'un employé du foyer.

Le ministère a informé la Ville qui a immédiatement contacté la police.

Une caméra vidéo installée dans la chambre du bénéficiaire a capté au mois d'août et en septembre les propos de l'employé en question, à l'endroit du bénéficiaire. Ces propos sont qualifiés dans la note administrative envoyée aux conseillers de « troublants et offensants. »

L'employé a aussitôt été renvoyé. Deux de ses collègues, qui ont été témoins de ces incidents, mais qui ne les ont pas signalés à la direction, comme le veut le règlement, ont également été mis à pied.

La Ville enquête également sur un autre employé qui aurait omis de donner les médicaments au bénéficiaire.

Autre enquête indépendante

Le directeur général informe également les conseillers d'Ottawa qu'il est à la recherche d'un expert indépendant afin d'effectuer un examen des quatre foyers de longue durée de la Ville.

M. Kanellakos rappelle également que la Municipalité a rehaussé la formation des employés.

Le directeur général de la Ville d'Ottawa encourage également les proches des bénéficiaires résidant dans les foyers de soins de longue durée municipaux de contacter la direction des établissements s'ils soupçonnent de mauvais traitements.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine