Retour

La Ville d’Ottawa se penchera sur le réaménagement de plusieurs passages à niveau

La Ville d'Ottawa promet d'examiner la possibilité d'aménager des sauts-de-mouton à différents passages à niveau, notamment à celui du chemin Fallowfield où une collision mortelle a eu lieu il y a plus de deux ans entre un bus d'OC Transpo et un train de VIA Rail.

Cette annonce intervient à la suite du rapport du 2 décembre 2015, publié par le Bureau de la sécurité des transports (BST) sur l'accident mortel de septembre 2013. Le rapport contenait cinq recommandations : quatre concernaient Transports Canada et une, la Ville d'Ottawa.

Le BST recommandait en effet que « la Ville d'Ottawa étudie la nécessité d'aménager des sauts-de-mouton aux passages à niveau de l'avenue Woodroffe, du Transitway et du chemin Fallowfield. »

Un saut-de-mouton est un ouvrage conçu pour permettre le croisement du trafic routier et ferroviaire à différentes élévations. Il peut s'agir d'un passage inférieur ou supérieur.

La Municipalité se penchera donc sur la possibilité d'en installer aux passages à niveau de l'avenue Woodroffe, du Transitway, ainsi que du chemin Fallowfield. Elle ira même plus loin que le lui demande le BST en examinant en plus les chemins Merivale et Jockvale.

Une étude technique sera réalisée pour déterminer s'il est faisable d'aménager des ouvrages de ce type à ces endroits.Selon une note de service de la Ville, les données de circulation actuelles et projetées, de même que les estimations financières pour tous les travaux seront notamment prises en compte.

En 2004, Ottawa s'était déjà penchée sur la possibilité d'installer des sauts-de-mouton à différents passages à niveau, mais l'idée avait été abandonnée en raison du coût élevé des opérations et des difficultés géotechniques.

Plus récemment, le maire Jim Watson avait affirmé que des changements majeurs aux passages à niveau allaient nécessiter des investissements des autres ordres de gouvernement.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité