Retour

La Ville de Gatineau veut continuer à surfer sur la vague de 2017

« C'est vraiment un été fantastique », a exprimé mercredi le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, en faisant son bilan estival en marge d'un comité exécutif. Il assure que la Ville travaille pour ne pas perdre cet élan touristique l'an prochain.

« Cet élan-là est important, parce que c'est des centaines de milliers de personnes qui n'étaient jamais venues à Gatineau », a-t-il dit.

L'exposition florale MosaïCanada a, à ce jour, attiré plus de 500 000 personnes. Le spectacle Volta attirera entre 80 000 et 85 000 personnes, avec des représentations à guichet fermé. Agwatà et le festival de l'humour ont fait salle comble.

M. Pedneaud-Jobin s'est dit fier d'avoir attiré une clientèle provenant de l'Ontario. Il pense que plusieurs personnes ont découvert Gatineau pour une première fois. Le Sentier culturel aurait amené beaucoup de monde au centre-ville.

« On est très fier à Gatineau de ce qu'on a réussi à faire cet été », a-t-il déclaré. « J'ai senti une fierté des gens de Gatineau, qui invitent leurs familles et qui vont deux, trois et quatre fois voir MosaïCanada avec des personnes différentes. »

Il affirme que la Ville, tout comme Tourisme Outaouais, a eu des rencontres avec divers partenaires pour préparer les événements de l'avenir pour « que 2017 ne soit pas la dernière année où ils se passent beaucoup de choses ».

Il veut profiter de la situation un peu comme Québec l'avait fait durant les célébrations du 400e anniversaire de leur fondation.

Avec les informations de Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires