Retour

Lac-Beauchamp : victoire de Jean-François LeBlanc

Le candidat indépendant Jean-François LeBlanc a remporté dimanche les élections municipales dans le district du Lac-Beauchamp. Il succède ainsi à Stéphane Lauzon qui a été élu en tant que député d'Argenteuil-La Petite-Nation, le 19 octobre.

Selon le résultat officieux, M. LeBlanc a remporté l'élection partielle avec 689 votes, soit  un peu moins de 38 % des voix. Le taux de participation a été de 17,47 %.

Le nouveau conseiller municipal affirme avoir fait une campagne axée sur les projets et sur les nouvelles idées pour développer son district. Il dit qu'il est enthousiaste à l'idée de travailler avec les autres conseillers municipaux et le maire de Gatineau.

« Je demeure indépendant. Si le maire a une bonne idée, je vais voter pour, je vais l'aider, mais s'il a une idée qui n'est pas bonne pour les citoyens du district, je me garde le droit de dire non », précise-t-il.

M. LeBlanc a fait campagne autour de plusieurs projets, dont la création d'un pont à l'île Kettle. « Le pont île Kettle, fini les études vivement une entente avec nos voisins ontariens. C'est le travail de nos députés fédéraux de régler ce dossier promptement et je suis la meilleure personne pour le leur rappeler. »

L'assermentation de Jean-François LeBlanc est prévue le 7 mars.

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin affirme que Jean-François LeBlanc a fait une bonne campagne et qu'il était très présent sur le terrain.

« Les citoyens ont choisi quelqu'un qui est un indépendant, je vais faire ce que je fais depuis le début, c'est de travailler avec lui », ajoute le maire.

De son côté, la candidate défaite affiliée au parti Action Gatineau, Caroline Desrochers, a terminé en deuxième place, avec 578 votes, soit 32 % des voix.

« J'ai vraiment le sentiment du devoir accompli, on a travaillé très fort et on a mené une campagne positive et il faut qu'on en soit fiers », a-t-elle déclaré.

Elle a tenu à souligner qu'elle s'était engagée durant la campagne à faciliter les déplacements du district à pied, à vélo et en transport en commun. Mme Desrochers rappelle par ailleurs qu'elle est la seule candidate à avoir pris l'engagement qu'elle quitterait entièrement ses fonctions si elle était élue. 

La candidate défaite Liza Lauzon avait choisi de se présenter comme indépendante, après avoir considéré défendre les couleurs d'Action Gatineau. Cette étudiante de l'Université de Montréal avait obtenu plusieurs appuis de la part de conseillers municipaux, notamment de Louise Boudrias. Elle a remporté 447 votes ou 24,5 % des voix.

Le candidat Gabriel Céré a terminé en quatrième place, avec 107 votes, soit 6 % des voix.

Action Gatineau : un parti nécessaire ?

L'élection partielle dans le district du Lac-Beauchamp était un enjeu de taille pour plusieurs élus au conseil.

Alors qu'Action Gatineau souhaitait ajouter un autre membre du parti à la table, les élus indépendants voulaient profiter du résultat pour envoyer le message aux électeurs qu'un parti politique n'est pas nécessaire sur la scène municipale gatinoise.

Plus d'articles