Des conseillers municipaux des deux côtés de la rivière des Outaouais ont souligné ensemble, mardi matin, le lancement du mois du vélo.

Six conseillers de Gatineau se sont joints au maire Maxime Pedneaud-Jobin pour aller saluer sur le pont du Portage la conseillère ottavienne Catherine McKenney et des représentants d'organismes de vélo de la capitale fédérale.

Le but était de montrer que les deux villes travaillent ensemble pour promouvoir le cyclisme dans la région. Le vélo utilitaire, c'est-à-dire l'utilisation d'une bicyclette pour aller au travail ou à l'école, par exemple, est l'un des thèmes de ce mois particulier.

« En vélo utilitaire, les gens ne se rendent pas juste à Gatineau, ils se rendent à Ottawa », explique le porte-parole gatinois du mois du vélo et président du conseil municipal, Daniel Champagne. « Donc, pour nous, il y avait une belle occasion de démontrer notre volonté de travailler ensemble. »

Gatineau, capitale du vélo?

M. Champagne ajoute que Gatineau est en bonne voie de devenir la capitale du cyclisme au Québec. Le réseau de pistes cyclables a grossi de 10 % depuis 2015 et il dit que la Ville maintient les investissements dans cette infrastructure.

« On va rendre public un plan directeur bientôt, on a fait des consultations auprès des associations, des organismes », soutient M. Champagne.

Cette offre devrait encourager plus de citoyens à utiliser leur vélo pour se rendre au travail.

Du vélo sur Saint-Joseph?

Le maire Pedneaud-Jobin a par ailleurs manifesté une ouverture à aménager une piste cyclable le long du boulevard Saint-Joseph, lors des travaux de revitalisation de cette artère.

Bon nombre d'élus et de citoyens avaient dénoncé l'absence d'une voie cyclable lors de la présentation du projet de réaménagement, en mars.

Avec les informations de Christian Milette

Plus d'articles