Retour

Lavage des mains : encore des efforts à faire dans le réseau de la santé en Outaouais

EXCLUSIF - Des données obtenues par Radio-Canada révèlent que le personnel des divers établissements du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l'Outaouais ne se conforme aux standards d'hygiène des mains du ministère de la Santé que dans 67 % des cas, un taux inférieur aux cibles gouvernementales.

Le ministère de la Santé a pour objectif d’atteindre un taux de conformité à ses normes d’hygiène des mains de 70 % d’ici la fin du mois de mars. Un seul service de santé au Québec, soit le CISSS de Laval, atteint la barre des 70 %.

Le taux de conformité à l'échelle de la province atteignait 56 % en 2016-2017.

Afin d’évaluer le niveau d’adhésion du personnel soignant à ces normes, les établissements réalisent périodiquement des audits pour vérifier si le personnel soignant se lave les mains avant et après être entré en contact avec les patients ou leur environnement.

La moitié des établissements régis par le CISSS de l’Outaouais, soit quatre des huit établissements recensés dans les données obtenues, n’atteignent pas la cible établie par le ministère.

Il existe aussi des disparités entre les taux de conformité des différents membres du personnel soignant d’un établissement à l’autre. Les mains des médecins de l’hôpital de Papineau, par exemple, n’étaient conformes aux normes de propreté ministérielles que dans 20 % des cas. Leurs collègues de l’hôpital de Wakefield affichaient un taux de conformité de 100 %.

Ce constat survient alors que les hospitalisations pour des cas de grippe dans la région ont ajouté une pression supplémentaire aux services de santé déjà débordés. Le CISSS de l’Outaouais avait annoncé des mesures exceptionnelles la semaine dernière pour affronter la situation.

Santé Canada note par ailleurs que l’activité grippale est « étendue » dans l’ouest du Québec, et le ministère provincial de la Santé estime que de 4,9 % à 5,5 % des hospitalisations au début du mois de décembre était liée à la grippe ou à une pneumonie.

Plus d'articles