Retour

Le bilan de mi-mandat du maire de Gatineau fait réagir

Le maire de Gatineau dresse aujourd'hui son bilan de mi-mandat. Maxime Pedneaud-Jobin avait une longue liste en accédant à la maire de Gatineau. Il voulait notamment redonner aux élus, le pouvoir d'influencer l'appareil municipal pour que leurs priorités soient mises de l'avant.

Après un changement à la direction générale, le chef d'Action Gatineau a réussi à créer un consensus autour du centre-ville et de la nécessité de le redynamiser.

L'Association des résidents de l'île de Hull se réjouit des mesures mises de l'avant pour animer le centre-ville.

Par contre, le respect du plan particulier d'urbanisme et le processus de consultation publique entourant le projet de deux tours de 35 et 55 étages par Brigil demeure nébuleux.

Les gens d'affaires

Maxime Pedneaud-Jobin avait promis de donner un coup de barre au service d'urbanisme, jugeant qu'il ne respectait pas pleinement les citoyens et les gens d'affaires.

Des changements importants ont été apportés comme une nouvelle philosophie de service à la clientèle et un projet-pilote pour l'émission de permis d'affaires.

Le président de la Chambre de commerce salue les changements, mais souligne que les résultats ne sont pas encore probants.

Par ailleurs, plusieurs élus indépendants n'ont pas voulu faire leur propre bilan de Maxime Pedneaud-Jobin.

Le conseiller Cédric Tessier lui, est d'avis que le rapport de force à la table permet d'atteindre des résultats.

Avec les informations de Louka Jacques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine