Retour

Le budget de l’Ontario déposé le 25 février

Les Ontariens auront droit à un budget hâtif cette année : le ministre des Finances, Charles Sousa, déposera son budget jeudi de la semaine prochaine, soit deux mois plus tôt que l'an dernier.

Le ministre Sousa l'a annoncé lors d'une allocution devant les gens d'affaires de l'Empire Club à Toronto. Il n'a pas donné de raison spécifique expliquant un budget aussi hâtif, se contentant de dire que « plusieurs programmes nécessitent d'agir rapidement », incluant l'implantation du nouveau marché du carbone avec le Québec, le Manitoba et la Californie.

Les travaux reprenaient à l'Assemblée législative de l'Ontario, aujourd'hui, après une pause de dix semaines.

Le budget devrait contenir plus de détails sur la vente du vin dans les épiceries ainsi que sur les façons dont les libéraux s'y prendront pour mater le déficit provincial de 7,5 milliards de dollars d'ici 2017-2018.

Le chef de l'opposition Patrick Brown dit que les consultations prébudgétaires auront été bidon, parce que la date du 25 février pour le budget ne donne pas suffisamment de temps au gouvernement pour tenir compte des commentaires du public. 

Le budget fédéral, lui, doit être déposé durant la deuxième partie du mois de mars cette année.

Enjeux francophones

De son côté, la ministre déléguée aux Affaires francophones, Madeleine Meilleur, dit que le projet d'université franco-ontarienne et l'accès aux services en français dans la région de Whitby font partie de ses priorités pour la nouvelle session législative :


La création d'une Université et d'un collège communautaire de langue française dans le centre-sud-ouest de l'Ontario dépendra de la santé économique de la province.

Un commentaire de la ministre déléguée aux Affaires francophones au sujet d'un projet de maison de la francophonie à Toronto en dit long.

Gifle à Whitby

La première ministre Wynne retourne à l'Assemblée législative moins d'une semaine après sa défaite humiliante aux mains des conservateurs lors de l'élection partielle dans Whitby-Oshawa.

Les libéraux pensaient ravir la circonscription au PC et miner ainsi le leadership du nouveau chef du Parti, Patrick Brown. Mme Wynne y avait même fait plusieurs visites, notamment aux côtés de son homologue fédéral Justin Trudeau, deux jours avant le scrutin.

Pour sa part, la chef néo-démocrate, Andrea Horwath, qui a dénoncé dans le passé la privatisation partielle du distributeur d'électricité Hydro One, presse le gouvernement de hausser plutôt l'impôt des entreprises afin d'avoir les revenus nécessaires pour investir des milliards de dollars dans les infrastructures.

Plus d'articles