Retour

Le budget de la Ville de Gatineau en 5 points

Les élus municipaux ont adopté, mardi soir, le budget 2017 de la Ville de Gatineau. Treize des membres du conseil ont voté pour, alors que six s'y sont opposés.

Le budget équilibré de 577,8 millions de dollars est le dernier de l'administration Pedneaud-Jobin avant les prochaines élections municipales, qui auront lieu le 5 novembre 2017.

Nous vous présentons ci-dessous un résumé en cinq points de ce qui attend les contribuables gatinois au cours de la prochaine année.

1. Une hausse des impôts fonciers de 2,9 %

En 2017, la facture des Gatinois va augmenter de 2,9 %. Cette augmentation des impôts fonciers se divise en deux volets : 1,9 % correspond à l’indice des prix à la consommation et 1 % est dédié au rattrapage en matière d'infrastructures.

Cette hausse des taxes municipales est l’équivalent d’une augmentation de 75 $ pour une résidence évaluée à 237 700 $.

2. Une hausse moins importante des dépenses

La Ville de Gatineau prévoit dépenser 12,98 millions de dollars de plus, en 2017. C’est une hausse de dépense de 2,3 % par rapport au budget précédent.

La Municipalité clame fièrement que c’est la plus faible hausse des dépenses enregistrée depuis la fusion municipale de 2002.

Les contribuables peuvent remercier la Commission de révision des dépenses et des services, dont le mandat est de « dégraisser » l’appareil municipal. Cette Commission a réussi à faire des économies de 2,9 millions de dollars, en 2016.

Depuis 2013, cette dernière a réalisé 13,2 millions de dollars d’économies. Les dirigeants de la Ville de Gatineau disent qu’ils sont sur la bonne voie pour atteindre leur objectif de dégager des économies récurrentes de 15 millions de dollars d’ici 2018.

3. De meilleurs services municipaux

Malgré ce resserrement des dépenses, la Ville de Gatineau compte bonifier certains services.

Entre autres, la Ville va investir 80 000 $ pour mettre sur pied un plan de sécurisation des corridors scolaires.

Une somme de 400 000 $ sera aussi consacrée à des projets culturels et récréatifs. De ce montant, 105 000 $ seront dédiés à un plan favorisant la création d’ateliers d’artistes et 17 000 $ iront au déploiement des patinoires extérieures.

4. Des investissements importants dans des projets d'infrastructures

La Ville de Gatineau compte dépenser 383,9 millions de dollars, au cours des trois prochaines années, dans d’importants projets d’infrastructures, dont 126 millions de dollars, dès l’an prochain.

Notamment, elle prévoit investir 53 millions de dollars, sur plusieurs années, pour corriger un problème d’eau brunâtre.

Gatineau veut aussi poursuivre la revitalisation de la rue Notre-Dame et du boulevard Saint-Joseph. En 2017, elle va débourser près de 62 millions pour ces deux projets.

La Municipalité entend également débourser 34,9 millions de dollars afin de continuer la réfection de son réseau d’aqueduc et d’égouts.

5. Une diversification des revenus et un contrôle de la dette

La Ville de Gatineau cherche divers moyens d’augmenter ses revenus autrement que par l’augmentation des impôts fonciers.

Une des solutions adoptées est d’augmenter les tarifs du stationnement au centre-ville. Le coût pour l’utilisation d’un parcomètre passera de 2 à 3 $ de l’heure.

En même temps, la Ville ne ménage pas ses efforts pour réduire le fardeau de la dette dans le budget. En 2017, la dette diminuera de 6 millions de dollars et ne représentera que 11 % des dépenses de la Municipalité.

En comparaison, la dette représentait 23 % des dépenses de la Ville au moment de la fusion.

Fait à noter, 60 % des investissements qui seront faits par Gatineau seront payés comptant. La Ville est l’une des rares municipalités à pouvoir agir de la sorte.

D'après les informations des journalistes Angie Bonenfant et Nathalie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires