Retour

Le Bureau de la traduction limite l'utilisation de son outil

Le Bureau de la traduction va limiter l'utilisation de son outil de traduction automatisée à la compréhension des messages courriel entre fonctionnaires.

Ces derniers ne pourront donc pas s'en servir pour diffuser de l'information traduite à l'aide de l'outil.

L'outil, destiné à tous les fonctionnaires, a été vivement critiqué au sein même du Bureau, en raison des résultats peu concluants et truffés d'erreurs.

Il devait être rendue disponible en avril, mais le déploiement a été retardé en raison du tollé qu'il a soulevé.

Le député libéral de Hull-Aylmer, Greg Fergus, avait demandé que l'outil serve uniquement pour la compréhension lors de la lecture d'un message et qu'il ne soit pas utilisé pour la diffusion.

« Je suis très content de voir que le Bureau a tenu compte des commentaires de divers intervenants comme la communauté des traducteurs, les fonctionnaires et les députés libéraux de l'Outaouais », se réjouit-il.

Greg Fergus ajoute que cette nouvelle directive permettra aux fonctionnaires « de s'exprimer dans la langue de leur choix ».

Exemple d'un texte traduit par l'outil :

Plus de détails à venir

Plus d'articles

Commentaires