Retour

Le campus d'Alfred dans l'Est ontarien : nouveau nom, même défi

La Cité d'Ottawa va officialiser, jeudi, ce qui est une réalité depuis plusieurs mois, en inaugurant l'Institut de formation et de recherche agroalimentaire (IFRA). C'est sous cette nouvelle appellation que sera dorénavant connu le campus d'Alfred.

Un texte de Denis Babin

« La Cité, son objectif, c'est de rester à Alfred et non de bouger. C'est clair, net et précis », souligne le président du Comité de développement économique du Campus d'Alfred, Benoît Lachaîne.

Cette année, l'IFRA doit accueillir tout près de 130 étudiants, alors qu'il en faudrait au moins une centaine de plus pour en assurer la viabilité à long terme.

Le défi demeure donc entier pour La Cité.

Selon M.Lachaîne, l'avenir de l'institution repose sur la réussite d'un projet ambitieux, soit celui du Centre d'innovation et de transformation agroalimentaire (CITA) de Prescott et Russell.

Un projet de 10 millions

Le projet du CITA de Prescott et Russell est évalué à environ une dizaine de millions de dollars sur cinq ans.

Selon une étude de faisabilité, présentée aux maires de la région au mois de septembre, 5 millions de dollars proviendraient des gouvernements provincial et fédéral, 1,2 million de dollars du secteur privé et 3,2 millions de dollars en revenus générés par les activités du CITA.

Une résolution appuyant le projet doit bientôt être soumise au conseil des Comtés unis de Prescott et Russell.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine