Retour

Le Centre de planning des naissances d'Ottawa réclame une pilule abortive accessible

Le Centre de planning des naissances d'Ottawa a transmis mercredi une lettre au ministre de la Santé de l'Ontario, le Dr Éric Hoskins, l'exhortant à s'assurer que la pilule abortive soit couverte par le Régime d'assurance maladie de l'Ontario (RAMO).

Ce médicament, aussi connu sous le nom de RU-86 ou Mifegymiso, est conçu pour provoquer un avortement jusqu'à 49 jours. Il est disponible au Canada et peut-être prescrit par un médecin depuis 2015.

« La pilule abortive est disponible au Canada, mais les obstacles sont encore trop élevés et les gens ne peuvent pas y avoir accès », a déclaré la directrice générale du Centre de planning des naissances d’Ottawa, Catherine Macnab, dans un communiqué de presse mercredi.

La pilule abortive coûte au-delà de 400 $. Mme Macnab estime que la couverture universelle de ce médicament est essentielle afin d'éliminer les obstacles à l'avortement.

« Nous savons que la pilule abortive peut avoir un impact important sur l’accès pour les Ontariens et c’est une méthode beaucoup moins intrusive pour s’occuper d’une grossesse non désirée, mais ce n’est pas un choix, si vous ne pouvez pas vous le permettre », a ajouté Catherine Macnab.

Une pétition a été créée sur Change.org. Elle encourage les Ontariens à exprimer au ministre que l’accès à l’avortement inclut une couverture universelle de cette pilule dans la province.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine