Retour

Le chef de chœur Daniel Lafleur reçoit le prix Jean-Pierre-Guindon

Le chef de chœur Daniel Lafleur, originaire de Buckingham, a reçu le prestigieux prix Jean-Pierre-Guindon décerné par Alliance chorale du Québec,dimanche, devant plus de 250 choristes.

Remis depuis 2007, cet honneur vise à souligner l’engagement de chefs ayant plus de 25 ans d’expérience en direction chorale ainsi qu’à reconnaître leur contribution à l’épanouissement de cet art.

Daniel Lafleur est bien connu dans la région. Il est à la tête de neuf chorales. Également organiste, pianiste et arrangeur, il s’est dit ému par une telle récompense.

« J’ai été vraiment touché. Ce prix-là, il est à moi, mais je le partage avec tous mes choristes. Je veux le partager. Je me suis senti privilégié », a-t-il dit.

Sa candidature a reçu l’appui de Gregory Charles, d’Yves Marchand et de près d’une dizaine de chorales de la région.

Chef du chœur La Chanterelle depuis 1994, il est un passionné de musique et impliqué dans sa communauté depuis plus de 40 ans.

« Les moments forts, c’est tous les concerts, toutes les fins de saison, où les choristes ont une fierté d’avoir accompli quelque chose. Aussi, les fins de répétition où les choristes sentent qu’ils ont été énergisés », a-t-il mentionné.

Après toutes ses années d’implication, le chef nourrit toujours sa flamme pour la musique

« Le répertoire est toujours nouveau chaque année. Donc, c’est la découverte de nouvelles pièces, de nouveaux arrangements. Ce qui est passionnant, c’est de voir les choristes qui sont passionnés eux aussi du chant choral et de partager cette passion », a-t-il souligné.

M. Lafleur est loin vouloir ralentir la cadence. Dans les prochaines années, il souhaite réunir les neuf chorales dont il est le chef afin de créer un grand rassemblement musical.

D’après un reportage de la journaliste Karine Lessard

Plus d'articles

Commentaires