Retour

Le CHEO et le Royal veulent améliorer les services de santé mentale destinés aux jeunes

Le CHEO et le Royal lancent un plan stratégique pour améliorer les services de santé mentale destinés aux jeunes. Au cours des cinq prochaines années, les deux hôpitaux travailleront ensemble à mieux répondre à la demande.

Cette collaboration vise à 'améliorer l'accès aux services de santé mentale, réduire les temps d'attente et à renforcer le système de santé mentale pour les enfants, les adolescents et leurs familles.

Les deux hôpitaux augmenteront les soins d'urgences de même que l'aide aux enfants et adolescents en attente de traitement.

Les jeunes sont nombreux à souffrir de troubles mentaux

Depuis cinq ans le CHEO constate une hausse de 75 % de visites aux urgences de jeunes en détresse psychologique.

  • 79 % Comportement suicidaire
  • 30 % Toxicomanie
  • 64 % Nécéssitent une intervention urgente ou intensive

Le Royal pour sa part observe une vague de maladies mentales graves, dont un plus grand nombre de psychoses.

Par ailleurs, la nouvelle réalité des médias sociaux, et la cyberintimidation amènent de nouveaux défis pour accompagner les cas de troubles mentaux chez les jeunes selon Alex Munter, président et directeur général du CHEO.

Des temps d'attente élevés

L'attente est de six à neuf mois au CHEO. Du côté du Royal elle se situe autour de 6 mois.

Les cas urgents sont pour leur part traités dans un délai de deux à trois semaines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine