Retour

Le CHEO offrira des soins aux enfants malades refoulés à la frontière américaine

Le Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO) se prépare à accueillir des enfants qui ont besoin de soins de santé urgents, mais qui pourraient être interdits d'entrée aux États-Unis.

Vendredi, le ministre de la Santé de l'Ontario, Eric Hoskins, a déclaré que la province allait offrir des soins aux enfants dont les chirurgies ont été annulées aux États-Unis à cause de leur pays d'origine.

La plupart de ces cas seront traités à l'Hôpital pour enfants de Toronto, mais le CHEO se dit prêt à contribuer à l'effort provincial.

La porte-parole du CHEO, Alison Evans, a déclaré en entrevue à Radio-Canada, que la mission même de l'hôpital est de soigner les enfants qui ont besoin de soins.

On veut aider les parents qui ne savent plus vers qui se tourner pour faire soigner leur enfant malade.

Alison Evans, porte-parole du CHEO

Le président américain, Donald Trump, avait interdit temporairement l'entrée sur le territoire américain des ressortissants de sept pays à majorité musulmane. Ce décret anti-immigration a été suspendu par un juge fédéral américain vendredi.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Le plus beau cadeau qu'elle pouvait recevoir





Rabais de la semaine