Retour

Le code de déontologie des commissaires de la CSPO revu et corrigé

La Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) modifie le code de déontologie de ses commissaires à la suite de la tentative de la direction de faire taire un commissaire.

Lors du conseil d'administration mercredi soir, les commissaires ont adopté l'ajout d'un article stipulant que le code d'éthique et de déontologie ne doit en aucun cas être interprété comme une façon de limiter la liberté d'expression.

Les commissaires ont également décidé d'enclencher un processus de révision de leur code. Ils souhaitent l'arrimer avec ceux des autres commissions scolaires de la région.

Selon la présidente de la CSPO, les récents événements ont montré des problèmes d'interprétation.

Le mois dernier, plus de la moitié des commissaires de la CSPO avaient dénoncé la décision de la direction d'interdire à un commissaire de commenter publiquement des dossiers touchant sa circonscription. Mercredi, la présidente s'en est excusée publiquement.

Avec les informations de Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires