Retour

Le Collège Héritage, la seule option pour les élèves de l’école Euclide-Lanthier

Les élèves de l'école primaire Euclide-Lanthier à Aylmer, qui a été inondée après le bris de deux pompes de puisard vendredi, ont pu récupérer leurs effets personnels lundi, deux jours avant de reprendre les classes dans le Collège Héritage.

La Commission scolaire des portages de l'Outaouais a choisi le Collège Héritage, parce que l'édifice peut accueillir l'ensemble des 550 élèves.

Cette décision suscite du mécontentement chez certains parents, en raison de la distance à parcourir pour se rendre au collège. Le Collège Héritage est situé à une dizaine de kilomètres de l'école Euclide-Lanthier.

« Avec le trafic et tout, ça va être un peu plus stressant », a confié un parent rencontré à la sortie de l'école primaire.

La Commission scolaire affirme toutefois qu'il était impossible de faire mieux dans les circonstances puisque les écoles du secteur d'Aylmer sont pleines.

« C'est sûr que si à un moment donné on avait eu la possibilité de les loger dans nos établissements à proximité de l'école, on l'aurait fait, mais vous connaissez la situation de la commission scolaire, c'est une croissance fulgurante de la clientèle », affirme le directeur général de la CSPO, Jean-Claude Bouchard.

Le branle-bas du déménagement entraîne, de surcroit, plus de travail pour les enseignants. Selon le syndicat des enseignants, ces derniers sont débordés par l'évaluation et la correction, en plus de devoir gérer la situation.

« Il va falloir qu'on demande à la commission scolaire de les libérer afin qu'ils soient capables de parvenir à faire toutes les tâches qu'ils ont à accomplir. Ils ont des dates de remises qui approchent donc on espère que la commission scolaire va collaborer », a déclaré la présidente du Syndicat de l'enseignement de l'Outaouais, Suzanne Tremblay.

La Commission scolaire assure qu'ils seront dédommagés pour leurs efforts. Il s'agit là d'une façon de s'assurer que tous puissent terminer l'année scolaire sur une note positive.

Vendredi, le sous-sol de l'école primaire a été inondé à la suite d'un bris de tuyauterie. Deux pompes ont cédé à la pression de la nappe phréatique, entraînant ainsi l'inondation du sous-sol et le bris de deux transformateurs électriques.

Des travaux majeurs devront être entrepris dans les prochaines semaines, forçant la fermeture de l'école jusqu'à la fin de l'année scolaire. Tous les examens ministériels prévus cette semaine ont été reportés.

D'après le reportage d'Estelle Côté-Sroka

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine