Retour

Le conseil municipal de Gatineau appuie le projet de train touristique Gatineau-Montebello 

Les élus de Gatineau ont voté, mardi soir, majoritairement en faveur du projet de train touristique, qui partirait de Masson-Angers pour se rendre à Montebello.

Les conseillers Gilles Carpentier et Daniel Champagne se sont prononcés contre le projet actuel. Ils se sont plaints de l'absence de plan d'affaires et d'information sur le dossier.

La conseillère Louise Boudrias, qui préside la Compagnie de chemin de fer de l'Outaouais (CCFO), s'est abstenue de participer au vote.

Le président du Comité de relance du train à vapeur, le conseiller de Masson-Angers, Marc Carrière, s'est réjoui de l'appui de ses collègues.

Il a expliqué que le plan d'affaires sera soumis au conseil municipal avant le 31 août. Marc Carrière a soutenu que l'Outaouais profitera de la relance du train touristique. Ce sera, à son avis, un outil identitaire et de développement économique.

Le conseiller Carrière va consacrer 10 000 $, issus de son budget discrétionnaire, afin de réaliser une étude de faisabilité et d'impact du projet.

Lors de la séance préparatoire de la reprise de la réunion du conseil municipal, mardi après-midi, le maire Maxime Pedneaud-Jonin a rappelé que la Ville donnait un appui conditionnel au plan. Selon lui, le projet devait être financé par le secteur privé.

Le tracé Masson-Angers-Montebello ne fait pas l'unanimité.

Au moment de démissionner de son poste, l'ancien président du comité de relance, Rémi Tremblay, avait mis en doute la viabilité du projet. Il avait estimé que la distance d'une quarantaine de kilomètres entre Masson-Angers et Montebello était trop longue.

Rémi Tremblay avait donné sa préférence à la liaison Plaisance-Montebello, qui serait plus courte.

Tourisme Outaouais s'est également prononcé en faveur d'un trajet plus court.

La Compagnie de chemin de fer de l'Outaouais souhaite un parcours moins long d'une durée de moins d'une heure trente afin que le projet de train touristique soit rentable.

Plus d'articles

Commentaires