Retour

Le conseiller du Plateau s'insurge contre le maire de Gatineau

Dans une lettre ouverte publiée dans un quotidien de la région, Maxime Tremblay vide son sac. Le conseiller du secteur du Plateau accuse le maire Maxime Pedneaud-Jobin de travailler en catimini dans le dossier d'un nouvel aréna, en plus d'affirmer que le maire s'entête à travailler seul.

« Je pense qu'il faut que les faits soient clairs et on avait vraiment besoin d'un redressement parce qu'on s'enlignait vers une perte de 26 millions », poursuit le conseiller.

Ce 26 millions de dollars, c'est la subvention que le gouvernement du Québec avait promis pour un nouveau Guertin. Le maire a présenté une résolution pour que l'argent soit plutôt utilisé pour rénover les arénas de quartier. Maxime Tremblay croit que le maire a induit le conseil en erreur.

« On s'est ramassé avec une résolution rapide qui ne tenait pas la route », soutient Maxime Tremblay. « Le gouvernement nous a tout de suite dit après une heure que ça ne fonctionnait pas et qu'on allait perdre le 26 millions de dollars. »

De plus, le conseiller du secteur du Plateau reproche aussi au maire d'avoir utilisé son droit de veto pour empêcher la création d'un comité d'élus dans le dossier.

Cette sortie publique ne laisse personne indifférent auprès des autres conseillers de Gatineau.

« Clairement, à partir du temps qu'on choisit de passer par les médias pour interpeller le maire, on assiste à un jeu politique », explique le conseiller et président du conseil municipal, Daniel Champagne.

Quant au conseiller de Limbour, Cédric Tessier, cette publication se fait trop prématurément. Les élus attendent toujours un rapport des services municipaux.

Le maire de Gatineau et plusieurs personnalités qui gravitent autour du dossier ont refusé les demandes d'entrevues d'ICI Ottawa-Gatineau.

D'après le reportage de Jérôme Bergeron

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine