Retour

Le conseiller du Plateau tirera sa révérence à la fin de son mandat

Le conseiller municipal gatinois Maxime Tremblay quittera la vie politique en 2017, après avoir mené à terme son présent mandat.

En entrevue à l'émission Les matins d'ici à ICI Ottawa-Gatineau, le conseiller indépendant du district du Plateau a souligné qu'il n'entendait pas être de la course à la mairie en 2017.

M. Tremblay, qui est membre du comité exécutif, a souligné qu'il avait envie de relever d'autres défis et de passer à autre chose.

Il a affirmé que ses différends avec le maire Maxime Pedneaud-Jobin, notamment dans le dossier de l'aréna Guertin, ne l'ont pas poussé à mettre un terme à sa carrière politique.

Maxime Tremblay a été élu comme conseiller municipal en 2009. Au moment de son départ, il aura mené à terme deux mandats.

Cette nouvelle a pris ses collègues municipaux par surprise, dont Louise Boudrias. Mais cette annonce est aussi un vent électoral qui commence à se faire sentir, alors que des élections municipales auront lieu dans un an et demi.

« On commence à le sentir, mais je pense qu'on est capable de travailler au-delà de tout ça », raconte la conseillère Louise Boudrias.

Relève municipale

Déjà en coulisse, on semble commencer à s'activer pour la future élection municipale et trouver d'autres candidats pour briguer la mairie, puisque Maxime Tremblay avait été pressenti.

Des hommes d'affaires pas satisfaits de la position du maire dans le dossier des tours Brigil avaient laissé entendre qu'ils souhaiteraient le remplacer au prochain scrutin.

Au conseil, le terrain a été tâté auprès de quelques élus, mais rien d'officiel. Les élus sont unanimes, il serait prématuré de faire connaître quelques intentions que ce soit.

Même le conseiller Denis Tassé, qui a lancé l'année dernière qu'il serait candidat à la mairie croit qu'il est trop tôt.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine