Retour

Le coût de la consommation de l’eau au cœur des discussions à Hawkesbury

La tarification de la consommation d'eau a fait partie des discussions, lundi soir, lors d'une soirée d'information sur les frais d'usagers à l'hôtel de ville de Hawkesbury.

L’an dernier, il en coûtait environ 700 $ pour une consommation de 180 mètres cubes d’eau, soit de 180 000 litres. Au-delà de ce volume, les contribuables recevaient une facture en fonction de l’eau consommée. Le tout était calculé à l’aide d’un compteur.

Cette année, le taux fixe payé par les résidents diminuera légèrement, alors que le taux de consommation augmentera.

Les grands consommateurs d’eau, dont plusieurs commerces, en subiront les contrecoups. Les industries qui utilisent beaucoup d’eau verront une augmentation considérable de leur facture, admet le conseiller Michel Thibodeau.

Une grande influence sur les coûts de production

Johanne Séguin, propriétaire d’une buanderie depuis dix ans, est la seule à s’être adressée au conseil municipal de Hawkesbury lundi soir. La femme d’affaires dit ne pas savoir sur quel pied danser d’une année à l’autre en ce qui a trait à la facture qu’elle doit payer pour le volume d’eau consommée par son entreprise.

Or, le taux de consommation peut influencer grandement les coûts de production de sa buanderie.

Elle soutient que les hausses et les baisses successives lui nuisent, puisqu’elle doit signer des contrats de plusieurs années à la fois, notamment avec des centres de personnes âgées.

« C’est ma matière première l’eau. Moi, je ne peux pas laver de la literie et de la lingerie avec autre chose que de l’eau », souligne Mme Séguin.

« Ça fait qu’il y a un impact direct sur mes coûts de production et mon habileté à soumissionner à des contrats », déplore-t-elle.

Par ailleurs, la Ville de Hawkesbury prévoit mettre de côté 400 000 $ en réserve dans son budget relié au service d'eau en 2017.

D’ici quelques années, la Municipalité devra investir plus de 2,5 millions dollars dans son usine de filtration.

Avec les renseignements de Denis Babin

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine