Retour

Le déménagement d’une école primaire francophone d’Ottawa abandonné

EXCLUSIF - Le projet de déménagement de la Nouvelle école élémentaire catholique au coeur d'Ottawa vers un immeuble du centre-ville tombe à l'eau, puisque le promoteur immobilier a abandonné le projet.

L’école primaire francophone occupe pour le moment des locaux temporaires au 88, rue Main, près de l’Université Saint-Paul. Le conseil scolaire avait laissé entendre aux parents que l’école déménagerait dans un bâtiment au 330, rue Gilmour, pour la rentrée de 2018.

Or, le promoteur responsable de l’aménagement du nouvel espace, Ashcroft Homes, a abandonné le projet.

« Il y a un revirement dans le dossier [...] Pour le moment, les négociations entre la Ville et le développeur sont plus ou moins arrêtées, parce que le développeur a un plan qui dépasse la limite du nombre d’étages permis par la Ville », relate la surintendante de l’éducation pour le Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), Danielle Chatelain.

Le projet, développé en collaboration entre le CECCE et le promoteur, devait comporter deux phases. Dans un premier temps, un immeuble patrimonial au 330, rue Gilmour, aurait été rénové pour accueillir les élèves dès septembre de façon permanente.

La deuxième phase impliquait la construction d’un nouvel immeuble sur le même terrain.

« Aschroft, sur la deuxième partie du terrain […] allait construire un immeuble à plusieurs étages. Nous aurions pris une partie de ce développement-là pour installer notre gymnase et d’autres salles de classe », raconte le directeur de l’éducation du CECCE, Réjean Sirois.

« Je reçois un courriel il y a à peu près deux, trois semaines [après avoir rencontré le promoteur], et puis le message dit : “Ce n’est plus un projet en deux phases, c’est un projet en une seule phase, puis il faut qu’on puisse avoir notre permis pour construire un édifice à étages” », poursuit M. Sirois.

L’immeuble qu’Aschcroft Homes projetait de construire comptait 22 étages. Sa construction avait été initialement rejetée par la Commission des affaires municipales de l’Ontario en 2007.

La centaine d’élèves inscrits à la Nouvelle école élémentaire catholique au coeur d'Ottawa pourront rester dans leurs locaux d’accueil pour encore un an.

Malgré les défis que pose la recherche d’un nouvel espace pour une école au centre-ville, Danielle Chatelain a « beaucoup d’espoir » de trouver une solution rapidement.

Avec les informations de Gilles Taillon

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine