Retour

Le député de Chapleau surpris de l'achat de pupitres d'école avec l'argent du chocolat

Le député de Chapleau et adjoint parlementaire du ministère de l'Éducation, volet infrastructures, Marc Carrière, a demandé un état de situation au sujet de l'équipe-école de l'Établissement de l'Odyssée, à Gatineau. Cette école a lancé une campagne de financement qui permettra de financer l'achat de mobilier pour les élèves.

En entrevue à l'émission Les matins d'ici, Marc Carrière a avoué que ce n'était pas normal qu'une collecte de fonds serve à acheter des pupitres et des chaises en plus de financer des activités éducatives.

Le député a tenu à rappeler que la loi le permet, mais que l'école n'a jamais signifié à la commission scolaire qu'elle avait des besoins supplémentaires pour remplacer des pupitres et des chaises.

La Commission scolaire des Draveurs (CSD) avait qualifié l'envoi de la lettre annonçant la campagne comme une « erreur administrative ». Selon elle, une école ne peut amasser des fonds pour des biens et des meubles puisqu'un budget est alloué à ce type de dépenses.

Dans un communiqué publié jeudi matin, la CSD insiste pour dire que seuls les fonds résiduels pourraient servir à d'autres fins que le financement d'activités culturelles, et ce, si la campagne est « particulièrement lucrative ».

Plus d'articles