Retour

Le directeur général adjoint des Sénateurs d'Ottawa, Randy Lee, revient au pays

Le directeur général adjoint des Sénateurs d'Ottawa, Randy Lee, a été autorisé à revenir au Canada après avoir plaidé non coupable aux accusations d'avoir touché de façon inappropriée un chauffeur de navette et d'avoir tenu des propos obscènes à son endroit lors d'un voyage à Buffalo.

Ni M. Lee ni son avocat n'ont parlé après l'audience lundi à Buffalo.

Randy Lee est passible d'une amende et pourrait purger jusqu'à 15 jours de prison s'il est reconnu coupable.

Le directeur général adjoint des Sénateurs d'Ottawa devrait comparaître en cour de nouveau le 22 juin, le premier jour du repêchage de la LNH à Dallas, au Texas.

Chauffeur « secoué »

Devant le tribunal, le procureur général du comté d'Érié, John Flynn, a indiqué que les gestes reprochés à M. Lee se seraient produits dans le véhicule qui le ramenait à son hôtel après qu'il eut assisté mercredi soir au camp d'évaluation des espoirs de la LNH en vue du prochain repêchage.

Randy Lee aurait demandé au conducteur de 19 ans s'il pouvait s'asseoir sur le siège avant de la fourgonnette, puis a fait des commentaires obscènes tout en plaçant ses mains sur les épaules du conducteur, a déclaré le procureur général du comté d'Érié.

Quand le conducteur lui a dit d'arrêter, M. Lee a persisté et a commencé à frotter les épaules de l'homme, a déclaré John Flynn.

« Randy Lee aurait fait une référence à ses propres parties intimes et fait une déclaration vulgaire à son arrivée à l'hôtel », a allégué M. Flynn.

« Le conducteur a été évidemment secoué par cela », a mentionné John Flynn avant d’ajouter que le chauffeur a immédiatement rapporté ce qui est arrivé au chef de la sécurité de l'hôtel.

Randy Lee ne peut plus se présenter à l'hôtel où il a résidé en plus de se voir imposer un interdit de contact avec le conducteur de la navette.

John Flynn, a dit qu'il n'était pas au courant si l'accusé était sous l’influence de l’alcool.

Longue histoire avec Sénateurs d'Ottawa

M. Lee a passé 23 saisons avec les Sénateurs et vient de terminer sa quatrième année en tant que directeur général adjoint des Sénateurs d'Ottawa.

Il a été promu au poste en janvier 2014 en remplacement de Tim Murray, qui a été embauché comme directeur général des Sabres de Buffalo.

Randy Lee vit à Ottawa avec ses trois enfants.

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine