Alors que de nombreuses voix s'élèvent contre le drapeau confédéré aux États-Unis, dans la foulée de la tuerie de Charleston, celui-ci flotte allègrement devant une maison de la municipalité de Pontiac, en Outaouais, depuis quelques années.

Lors du passage d'une équipe d'Ici Ottawa-Gatineau, jeudi, deux exemplaires du controversé drapeau battaient au vent en bordure de la route 148. Le drapeau était également visible dans les fenêtres de l'atelier qui se trouve sur le terrain.

« Un drapeau comme ça, suite aux événements qui se sont passés récemment, notamment aux États-Unis [...] je pense qu'il est important que ce monsieur retire ses drapeaux », affirme sans hésitation Fernand-Bienvenu Ackey, du Conseil de la communauté noire de Gatineau (CCNG).

Le propriétaire de la résidence, que nous ne sommes pas arrivés à contacter, aura sans doute à répondre aux questions des responsables municipaux. La Municipalité de Pontiac pourrait demander un avis juridique afin de déterminer si la présence des drapeaux constitue une forme de propagande haineuse.

Même si elle indique ne pas avoir reçu de plainte, la Municipalité se penchera sur le dossier à la mi-juillet.

D'après le reportage de Michel-Denis Potvin

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine