Retour

Le FBI participe à l'enquête sur les menaces contre l'École secondaire Garneau

Les autorités américaines collaborent avec le Service de police d'Ottawa (SPO) pour retrouver l'auteur de l'alerte malveillante - désignée en anglais par le terme swatting - qui a causé la fermeture de l'École secondaire catholique Garneau lundi.

Mercredi, le Service de police d'Ottawa a confirmé que le suspect principal dans l'enquête se trouvait à l'extérieur d'Ottawa et que des agences externes collaboraient à l'enquête.

Selon les informations de Radio-Canada, le Federal Bureau of Investigation (FBI), l'organisme d'enquête fédéral américain, collaborerait à l'enquête. Le suspect serait un pirate informatique américain qui entretenait une relation en ligne avec la copine du jeune homme de 19 ans arrêté et relâché plus tôt cette semaine.

L'événement à l'École secondaire catholique Garneau ferait suite à leur rupture, le pirate prenant pour cible la nouvelle fréquentation de l'adolescente.

Rappelons que lundi, l'école avait choisi de fermer ses portes après qu'un enseignant a reçu un courriel dans lequel une personne menaçait d'utiliser une arme contre le personnel et les élèves.

Les policiers avaient ensuite procédé à l'arrestation d'un jeune homme de 19 ans, avant de s'apercevoir qu'il avait été victime d'un canular.

Plus de détails à venir

Plus d'articles

Vidéo du jour


10 faits que vous ignoriez sur les rêves





Rabais de la semaine