Retour

Le fédéral aura son mot à dire sur le projet d'agrandissement du Fairmont Château Laurier

Le propriétaire du Château Laurier, Larco Investments, soumettra son projet d'agrandissement à la Commission de la capitale nationale (CCN). Le processus d'approbation fédérale devrait se poursuivre au moins jusqu'à la fin de l'année.

La Commission de la capitale nationale se dit consciente de l'importance historique et symbolique de cet édifice iconique du centre-ville. Son Comité consultatif de l'urbanisme, du design et de l'immobilier a d'ailleurs déjà proposé quelques modifications au projet.

L'organisme fédéral s'intéresse notamment à la protection des points de vue de la capitale et aux impacts sur les terrains fédéraux voisins.

Il faut savoir que le Château Laurier est situé notamment à côté du parc Major et du boulevard de la Confédération. Tous deux relèvent de la CCN, qui veille à les conserver et les embellir.

La CCN insiste aussi sur l'importance de développer un concept de qualité, qui répondra aux défis posés par cet édifice patrimonial d'Ottawa.

L'archiviste en chef de l'Université d'Ottawa, Michel Prévost, estime que l'agrandissement proposé est trop massif et il compte sur la vigilance de la CCN.

« J'ai beaucoup confiance en la CCN qui veille à l'embellissement de la capitale nationale », a-t-il expliqué.

M. Prévost indique néanmoins que ce projet a le potentiel pour contribuer à embellir le cœur d'Ottawa. La CCN s'attend à recevoir le plan final en 2017.

D'après un reportage de Gilles Taillon

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine