Retour

Le fédéral doit aider la Ville d'Ottawa à accueillir les demandeurs d'asile, dit Mathieu Fleury

Le conseiller du quartier Rideau-Vanier, Mathieu Fleury, lance un appel au gouvernement fédéral pour qu'il aide la Ville d'Ottawa à répondre aux besoins des demandeurs d'asile qui choisissent de venir s'établir dans la capitale nationale, alors que la pression est déjà grande sur les refuges ottaviens.

Selon le conseiller, ce seraient 14 nouvelles familles qui seraient arrivées à Ottawa mercredi seulement. Cette nouvelle vague survient alors que la capitale fait face, depuis le mois dernier, à une augmentation du nombre de demandeurs d'asile.

Or, les refuges qui viennent en aide aux familles dans le besoin à Ottawa fonctionnent déjà au-delà de leur capacité, soutient M. Fleury. Cette situation rend difficile la réponse aux besoins d’urgence des familles.

La Ville a aussi des places d’urgence dans des refuges, ainsi que des partenariats avec certains hôtels, mais ces chambres sont elles aussi toutes occupées, selon M. Fleury.

« On a identifié 10 hôtels qui sont à contrat avec nous pour des situations d’urgence. Ces hôtels-là sont à pleine capacité pour l’instant », fait-il remarquer.

Selon le président de l’Association des hôteliers d’Ottawa-Gatineau, Steve Ball, il est difficile de prendre ce genre de décision d’affaires et il sera donc ardu de trouver des places supplémentaires ailleurs.

Après les refuges

Si les refuges et autres ressources d’urgence fonctionnent au-delà de leur capacité, c’est aussi parce qu’il manque de logements abordables où les personnes peuvent s’installer après un séjour dans un refuge. C’est du moins ce que croit Françoise Magunira, qui agit à titre d’intervenante au Conseil économique et social d’Ottawa-Carleton.

« Nous avons des clients ici, ça fait plus d’une année et qui demeurent toujours dans une habitation d’urgence en ville. Donc, on comprend bien qu’il y a un problème de logement », souligne-t-elle.

Au bureau du ministre fédéral de l’Immigration, on répond que l’on comprend les défis rencontrés par Ottawa et d’autres métropoles et on assure que le gouvernement fera ce qu’il peut pour les appuyer.

Avec les informations de Stéphane Leclerc et Audrey Roy

Plus d'articles