Retour

Le fédéral pourrait venir en aide aux nouvelles mères incapables de travailler

Le cri du coeur des parents du petit Caleb Charbonneau, mort étouffé en mangeant dans un centre de la petite enfance de Gatineau, a été entendu par bien des gens, notamment sur la colline du Parlement.

La mère éplorée, Fabienne Lachapelle, est incapable pour le moment de retourner travailler. Elle ne peut recevoir de prestations d'assurance-emploi en raison du fait qu'elle revient d'un congé de maternité et qu'elle n'a pas travaillé suffisamment de semaines pour pouvoir être à nouveau admissible aux prestations.

À la Chambre des communes, le Nouveau Parti démocratique déplore cette situation, et rappelle que le cas de Fabienne Lachapelle n'est pas unique.

La députée de Churchill - Keewatinook Aski, Niki Ashton, réclame des changements le plus tôt possible.

Le ministère de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et du Travail confirme que Fabienne Lachapelle ne peut bénéficier pour l'instant d'une aide fédérale. La ministre, MaryAnn Mihychuk, a toutefois dit être de tout coeur avec la famille Lachapelle-Charbonneau et affirme vouloir améliorer le régime d'assurance-emploi.

En attendant, les parents du petit Caleb bénéficient de la générosité d'une quarantaine de mamans qui ont formé un groupe et ouvert un site web pour recueillir des dons pour la famille Lachapelle-Charbonneau. Plus de 8 300 $ ont été amassés en quelques jours.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine