Retour

Le Fury d'Ottawa prêt à lancer sa nouvelle saison dans la USL

La saison du Fury d'Ottawa approche à grand pas. L'équipe de soccer de la capitale jouera son match d'ouverture en United Soccer League (USL) samedi, à Charlotte, en Caroline du Sud, contre l'Independance.

Le camp d'entraînement offre jusqu'ici du jeu rude et intense alors que la plupart des joueurs cherchent encore à confirmer leur place dans la formation. « Le niveau de jeu est vraiment plus élevé que ce à quoi je m'attendais », souligne le milieu de terrain Jamar Dixon, qui était avec l'équipe la saison dernière.

À quelques jours du premier match de la saison, le onze partant du nouvel entraîneur Nikola Popovic est difficile à prédire. Les blessures pourraient d'ailleurs compliquer certaines décisions. Gerardo Bruna s'est reposé cette semaine alors que Maxim Tissot n'a pas participé à tous les exercices. D'autres joueurs auraient un état de santé fragile.

Malgré tout, les joueurs sentent qu'ils auront une équipe plus compétitive que l'an dernier alors que le Fury n'avait pas rempli ses promesses et avait manqué les séries sous les ordres de Paul Dalglish et ensuite Julian De Guzman (maintenant directeur-général de l'organisation).

« On sent qu'il y a quelque chose de différent cette année. Nous avons des jeunes et de bons vétérans. L'esprit d'équipe est super. On va voir la différence », affirme le défenseur Thomas Meilleur-Giguère, qui est encore avec la formation, en prêt de l'Impact de Montréal.

L'entraîneur a passé le plus clair de son temps, ces dernières semaines, à expliquer son nouveau système de jeu. Le pilote serbe, qui dirigeait l'an dernier les Rangers de Swope Park, souhaite axer le jeu de son équipe sur la possession de balle et l'attaque. « C'est un processus, mais les joueurs apprennent vite. Nous aurons encore besoin d'un peu de temps pour amener cette nouvelle culture, mais nous sommes dans la bonne direction », mentionne Popovic.

Certains joueurs apprennent plus vite que d'autres, mais tout le monde saura à quoi s'en tenir lors du premier match de la saison.

« Tout le monde doit participer. Tous les joueurs de la formation doivent s'assurer de participer au projet pour avoir du succès », poursuit Popovic, qui rappelle que le calendrier de la USL est très exigeant avec plusieurs longs voyages.

Duel de gardiens à l'avantage de Callum Irving ?

Les partisans de soccer surveillent de près le duel entre les gardiens Callum Irving et Maxim Crépeau. Irving a participé à toutes les rencontres du Fury en 2017 alors qu'il occupait le poste de numéro un. Crépeau est arrivé à Ottawa à la fin janvier, prêté par l'Impact de Montréal après avoir demandé une transaction.

Même si l'entraîneur a refusé de révéler l'identité de son gardien partant lors du premier match de l'année, il confirme qu'il a déjà pris sa décision.

Le gardien Callum Irving semblait assuré d'obtenir le départ, mais il mentionne que les dernières semaines ont été exigeantes. « Ç'a été très dur et je crois que la bataille se poursuivra durant toute l'année. Personne n'a un poste sûr dans l'équipe, encore moins les gardiens », soutient le joueur originaire de Vancouver.

Les partisans de soccer devront attendre plus d'un mois avant de voir le Fury à l'oeuvre dans la capitale. L'équipe tiendra son match d'ouverture à la Place TD le 21 avril contre le North Carolina FC.

Plus d'articles